jeudi 1 décembre 2016

Cache-pot d'lapin (la maîtresse en maillot de bain !)

Salut la compagnie !

Comme en ce moment je passe mon temps à tricoter mon premier pull (j'ai fini le corps, maintenant faut que je me lance dans les manches !), je dois vous avouer que je n'ai pas beaucoup de nouveautés à vous montrer… Oh mais tiens, cela dit, je n'ai jamais montré mon cache-pot-lapin terminé ! Yep, celui pour lequel j'avais demandé des conseils sur les réseaux sociaux à propos de la couleur de ses yeux. 😁

Bleu/vert canard ou violet ?

Fin mai, donc, j'ai crocheté un cache-pot pour recouvrir un bocal de confiture. Je m'étais inspirée de ceux que Suzanne avait amenés au salon Pour l'amour du fil
Je l'avais très rapidement quasi-terminé, mais il me restait encore le visage que je n'arrivais pas du tout à broder… je le trouvais toujours moche. J'ai finalement réussi à faire quelque chose qui me plaît à peu près, il y a seulement quelques jours ! (En vérité, je ne suis pas encore totalement convaincue
Pour cette raison, je ne l'ai jamais offert à la personne à qui il était destiné à l'origine, car je n'en suis pas vraiment satisfaite… je vais essayer de lui en faire un plus beau !

Heureux sur fond clair…
… comme sur fond plus foncé !

Concernant le modèle, aucune difficulté, la base de la base : crocheter un disque de la taille du fond, et dès que la taille est suffisante, faire un rang dans le brin arrière avec le même nombre de mailles pour former un pli, puis continuer le même nombre de mailles (dans les deux brins) jusqu'en haut du pot. 
J'ai terminé par un rang de mailles coulées pour faire plus joli, et j'ai fait un rang de brides au niveau de l'endroit où le couvercle doit se visser, car si j'avais continué en mailles serrées ç'aurait été déformé (car mon ouvrage colle parfaitement aux parois du bocal), donc moche.
Pour les oreilles, suffit de commencer avec un anneau magique, et imaginer les formes que l'on veut !

Je vous livre mon modèle (même si je pense qu'il doit en exister des milliers sur les internets). J'ai utilisé du coton Drops Paris avec un crochet 4,5 mm pour recouvrir un pot de confiture standard. 
La taille de mon disque du fond correspond à ma façon de crocheter, à mon fil et à mon pot ; il est possible que ça ne fonctionne pas du tout pour vous, donc pensez bien à vérifier et à adapter si besoin en ajoutant/enlevant des rangs d'augmentation et des rangs en hauteur : c'est personnalisable à l'infini ! 

Abréviations :
b = bride
ms = maille serrée
ml = maille en l'air, ou maille chaînette
mc = maille coulée
augm = augmentation (deux brides ou deux mailles serrées dans une seule)
dim = diminution (deux mailles crochetées en une seule)

Cache-pot 
Commencer avec le vert.
R1. Anneau magique : 6ms.
R2. {augm}*6. [12m]
R3. {1ms, augm}*6. [18m]
R4. {1ms, augm, 1ms}*6. [24m]
R5. {3ms, augm}*6. [30m]
R6. {2ms, augm, 2ms}*6. [36m]
R7. {5ms, augm}*6. [42m]
R8. 42ms dans les brins arrière.
R9. {1dim, 19ms}*2. [40m]
R10-12. 40ms. (3 rangs)
Arrêter le fil avec une finition invisible.
Passer au 
beige.
R13-22. 40ms. (10 rangs)
R23. 40b (en commençant par 2-3 ml pour atteindre la hauteur d'une bride).
R24. 40ms.
R25. 40mc.
Couper et rentrer les fils.


Oreilles 
Commencer avec le vert.
R1. Anneau magique : 6ms.
R2. {augm}*6. [12m]
R3. {1ms, augm}*6. [18m]
R4-5. 18ms.
Arrêter le fil avec une finition invisible.
Passer au 
beige.

R6. 18ms.
R7. {dim, 7ms}*2. [16m]
R8. {dim, 6ms}*2. [14m]
R9. 14ms
R10. {dim, 5ms}*2. [12m]
R11-13. 12ms (3 rangs)
Plier l'oreille en deux, et la coudre sur le pot (perso j'ai fait 6mc en faisant chaque maille à travers deux mailles de l'oreilles et une du pot).


Yeux 
J'ai utilisé du coton mercerisé adapté à un crochet 1,75 mm.
Commencer avec le noir.
R1. Anneau magique : 6ms.
R2. {augm}*6. [12m]
Arrêter le fil avec une finition invisible.
Passer à la couleur.
R3. {1ms, augm}*6. [18m]
Couper et rentrer les fils. Ajouter quelques points de blancs dans un coin de l'œil.

Endormi sur fond clair…
… comme sur fond plus foncé. Chut !

Je voulais lui faire de grands yeux colorés, mais j'ai eu du mal à choisir la couleur entre du violet et du bleu canard. J'ai finalement opté pour le non-choix en lui donnant des yeux vairons qui lui vont à ravir. Malheureusement je n'arrivais pas à lui ajouter une bouche et un nez.
J'ai alors créé un deuxième visage de l'autre côté, endormi tout simple. Ça a donc donné pendant un long moment un truc plutôt creepy : tout mignon devant, mais avec deux grands yeux vides dans le dos. 
En fin de compte, j'ai réussi à broder un grand sourire et une sorte de nez pour les grands yeux ! Puis comme je trouvais qu'il manquait toujours quelque chose, je lui ai ajouté de l'eye-liner. Et voilà !

Ouais, bon, je n'ai rajouté l'eye-liner qu'après avoir fait toutes les autres photos, donc c'est la seule photo où on le voit !

Du coup, c'est comme si j'avais deux pots : un pour les crayons, et un deuxième pour les crochets ! 
(Ah bon, ça ne marche pas comme ça ?)


D'un côté les crayons, de l'autre les crochets. C'est pourtant simple, non ?



Par contre, ce double pot n'a pas l'air aussi gentil avec les Picos…

« Quel joli pot ! »
« Tiens, mais qu'y a-t-il à l'intérieur ? »
« On peut rentrer ? »
« Ahhh… »
« Oh, mais que fait PicoKaki ? »
« Je suis sûr de l'avoir vue disparaître là-dedans… »
« Allons-y, Alonso ! »
« Oh… » « … hisse ! »
« Nous voilà sortis ! »
« Bon, ben c'était plutôt rigolo en fait ! »

Sinon, ça existe des cours de broderie de visages d'amigurumis ou autres trucs au crochet, pour ne pas se rater ? 😅

En tout cas, les cache-pots c'est sympa, super rapide et simple à réaliser, pour un résultat adorable ! J'adore.



Fils utilisés :
 Paris de Drops, coloris 17 pour le cache-pot.
 You5 de Drops, coloris 124  pour le cache-pot.
 Delfino8 de Morelfil, coloris 044 et 015 pour les yeux colorés.
 Cotton Cablé 5 de ISPE, coloris 27 pour les broderies.
Crochets utilisés : 4,5 mm pour le cache-pot, 1,75 mm pour les yeux.

jeudi 24 novembre 2016

Étreigneur de visage

Pendant les dernières Utopiales, je m'étais lancée dans un projet crochet tout à fait dans le thème : un facehugger des films Alien ! Oui oui, la petite larve si mignonne et si sympathique des Xénomorphes.

Bon, pour une fois, je n'ai pas une longue histoire avec cette saga, je ne l'ai découverte qu'en février 2015. Ouais… j'ai une culture ciné un peu étrange : jusqu'à peu je n'avais encore jamais vu les vieux Star Wars non plus. Mais c'est à force d'assister aux tables rondes du Festival international de science-fiction que je me suis dit qu'il me manquait quand même quelques références incontournables. Depuis, ces erreurs sont réparées ! (Ouf.)

Ahhhhhhh ! Y a une drôle de bête sur mes livres !!!  

Et donc je trouvais que c'était rigolo de crocheter une telle petite bête à cette occasion, surtout que le modèle de Ghexia avait l'air parfait : très chouette, simple et rapide.  En réalité, ce n'était pas une si bonne idée que ça, car je n'étais pas assez concentrée sur mon crochet, donc je n'ai pas bien suivi le modèle, et donc j'ai fait plein d'erreurs. (Mais ça c'est seulement parce que suis pas douée : il y en a d'autres qui ont très bien réussi à suivre le modèle de Ghexia !)

Brrrrr, cette bête a trop de pattes pour m'être sympathique…


Puis en fin de compte, il y a quelque chose qui me gênait dans son modèle : le truc à ajouter par-dessus, sans réel lien avec le reste. Alors qu'en fait, c'est sa colonne vertébrale, qui est dans la continuité directe de la queue, et sur laquelle les pattes se greffent.
Du coup, j'ai modifié le modèle en crochetant les pattes et la queue autour de cette colonne (plutôt qu'autour de la membrane), et en rajoutant la membrane avec les poches dessous : on voit donc les pattes partir du milieu, cela donne plus un effet squelette. Et évidemment, me suis arrangée pour faire les poches en une seule fois (plutôt que de reprendre un fil en plus pour les terminer), et aussi pour assembler les deux parties dans le même rang que la fin des poches. Efficacité, simplicité. 😎
De plus, comme les pattes rebiquent beaucoup trop sans blocage (et que je n'ai pas vraiment confiance en cette technique pour autant de chaînettes qui risquent d'être très manipulées), j'ai aussi ajouté un fil de laiton lors du crochetage des pattes et de la queue ! Ainsi, pas besoin de passer par l'étape blocage, et je peux même leur donner la forme que je veux !

Puis comme j'étais lancée, j'en ai fait un deuxième crocheté autour d'un serre-tête, comme ça je pourrai le porter aux Utopiales de l'année prochaine ! 😁

Je vais faire fureur avec ça ! (Ou pas…)
La méga classe.
Queue crochetée tout autour du serre-tête : aucun risque de fuite !
Ouais, j'ai empalé un facehugger sur un serre-tête, en fait.


Et, comme Claire (sauf que moi je n'ai pas réussi à le mettre sur leur tête), j'ai tenté d'utiliser mes chats pour chasser le facehugger qui venait de s'incruster chez nous, mais cela n'a pas été très efficace.
Conclusion : les chats sont inutiles lors d'une invasion alien, j'vous l'dis.

Essayons avec Raxacoricofallapatorius…
« Tiens, mais qu'est-ce que c'est ? »
« En fait j'm'en fous. Tu veux pas plutôt me caresser, hm ? »
(En vrai, elle… ronronnait ! Traîtresse qui ne se gêne pas pour pactiser avec l'ennemi !)
Et avec Perlipopette, qu'est-ce que ça donne ? 
« On peut pas être tranquille, non ? »
« Tiens, mais c'est quoi ce truc ? »
« Bon. Pas très intéressant. »
 
Rien à foutre, puissance mille.
(Perlipopette, reine des poulpes et des facehuggers.)


Servent à rien ces chats, quand même.
Suite à cet échec, suis allée voir ce que faisaient PicoKaki et PicoJudu…

« Tu vois, PicoJudu, je regarde cette série seulement parce qu'il y a Rodrigo Santoro dedans, hein. Ouais, bon, les thématiques comme la prise de conscience des intelligences artificielles ou les questionnements sur l'humanité sont intéressantes aussi. Mais Rodrigo Santoro quand même ! »
Tiens, mais que fait-il ici, celui-là ?
Ne me dites pas que…
« Rodrigo Santoro ? Mais siii, tu saiiiis, le brésilien mignon du film Avril brisé, où il y a une fille qui fait des bolas ! Et c'est aussi le seul personnage qui a une histoire d'amour qui se termine mal dans Love Actually… ce que je trouve inadmissible ! »
Mais… il risque d'attaquer mes Picos, ce vilain !
« Eh, mais je le connais, cet acteur ! Et lui aussi ! Et elle, et lui, et lui. Eh, mais y a même Anthony Hopkins ! »
« Ah, oui, c'est vrai. »
Que fait-il ? Il ne prendrait pas son élan pour sauter, quand même ?
« Attends : Jonathan Nolan ?
Ah, mais c'est à cause de cette série que la série Fondation a été repoussée
 ! »
« Sinon, tu veux que je te raconte deux théories très intéressantes et plutôt crédibles dans cette série : l'une sur les différentes timelines, et l'autre sur Arnold ? »
« Ouais, attends, je vais préparer du thé ! » 
Ha ! S'il croit qu'en s'aplatissant, personne ne le verra…
Hé, mais il suit PicoJudu !
Fais attention !

« Hmmm… il en met du temps pour préparer le thé, quand même… » 
« Je m'inquiète un peu, je vais aller voir ce qu'il traficote. »
« Ahhhhhhh !!!! Horreur !!!! »
« Noooon, mon PicoJuduuuuu ! »
Oui, le pauvre… 
Surtout que ce facehugger est bien trop gros pour lui : il recouvre plus que sa tête !
« Vite, mon panier de tricot ! »
« J'ai une idée… » 
« Ahah ! »
« À nous deux, le facehugger ! »
« Je vais t'étriper ! »
« Rends-moi mon PicoJudu !!! » 
« Ouf ! J'ai eu si peur ! » 
« Heureusement que tu étais là ! Merci ma PicoKaki de m'avoir sauvée !  »


Pfiou ! On a encore échappé à une catastrophe !
J'espère qu'ils feront plus attention la prochaine fois…




Fils utilisés :
 Muskat de Drops, coloris 61.
Crochets utilisés : 3 mm.
Taille finale : 17 cm de long sur 16 cm de large (en comptant les pattes étendues).


Lien(s) utile(s) :
 Little facehugger au crochet par Ghexia (en français et en anglais)
 Le facehugger de Ghexia réalisé par Claire