jeudi 30 novembre 2017

Dînette #11 : Plaquette de beurre

Le mois de novembre se termine, c'est l'heure de ma participation au défi dînette de Cam & Drey bricolent !

Du lait, de la farine, du sucre… mais il manquait encore un ingrédient très important (la faute à la pénurie 😆) : le beurre ! Erreur monumentale (qui n'en était pas vraiment une, j'y pensais dès le début en vérité) réparée ce mois-ci.


Le beurre !


À vrai dire, je n'étais pas très très inspirée ce coup-ci… Du beurre, ce n'est pas très original dans sa forme : un parallélépipède rectangle jaune, point.
Bon, ma Maman et mon frère m'ont fait remarquer que les plaquettes de beurre sont souvent moulées, avec des stries sur la hauteur et des angles arrondis. Ouais mais je trouvais ça compliqué à reproduire au crochet. Très certainement faisable, mais ça compliquait le modèle et je n'avais ni l'envie ni le temps.
Donc j'ai crocheté un rectangle basique à partir duquel j'ai fait quelques rangs de hauteur, et que j'ai assemblé à un deuxième rectangle similaire. C'est tout.

Le dessus du beurre. 
Le dessous du beurre.
Le côté du beurre.


Cependant, je trouvais que ça manquait vraiment de quelque chose. Un pavé droit comme ça, sans contexte, ça peut être pris pour n'importe quoi.
Je pensais donc crocheter tout un beurrier : base et couvercle.

Et ma Maman m'a proposé de réaliser un emballage papier en tissu. Surtout qu'en fouillant dans son stock, elle a trouvé le tissu parfait ! En plus il avait encore la bordure blanche qui rend super bien pour emballer du beurre. Vraiment, on aurait dit qu'il n'existait que pour cette utilisation !

Tissu par-fait !


Bref, elle m'a donc préparé ce p'tit bout d'emballage, en imaginant un système de boutons/élastiques pour le maintenir fermé sur le beurre. Ce n'est pas idéal (déjà très compliqué à replier pour moi, alors je n'imagine pas pour une petite fille de 3 ans), mais elle a fait dans l'urgence pour ce défi dînette, on verra plus tard si c'est améliorable !

Jolie plaquette de beurre.
Avec super pliage.
Élastique cousu au milieu pour tenir les boutons de chaque côté.


Finalement, j'ai quand même crocheté une base de beurrier. Mais j'ai abandonné l'idée du couvercle, maintenant qu'il a un papier pour l'emballer.
Oui, bon, dans une vraie cuisine, l'un n'empêche pas l'autre, mais dans une dînette on ne part pas acheter son beurre bien emballé qu'on déballe pour mettre dans un beurrier, si ? Je trouve ça un peu superflu de proposer un beurrier complet dans une dînette quand on a un si beau papier d'emballage, mais j'ai peut-être tort ! 😜

Enfin bon, pour le beurrier je suis encore partie d'un rectangle, mais que j'ai crocheté en rond cette fois, à partir d'une chaînette. Ainsi j'ai pu diminuer directement à la suite pour créer une doublure, sans avoir besoin d'assemblage avec un deuxième rectangle crocheté à part.

Petit beurrier simplissime.
Base de beurrier et emballage papier.

Et pour rigidifier un peu tout ça, j'ai inséré trois rectangles de plastique : deux pour le beurre (en haut et en bas) et un pour l'intérieur du beurrier.
Rien ne vaut les vieilles boîtes d'assortiments de bonbons en gélatine à découper pour ce genre de projet ! 😋

Oh, mais il y a du beurre caché dans ce paquet !
Quel beau beurre !
On ouvre bien le papier…
… on va chercher le beurrier…
… et on met le beurre sur le beurrier !
Saurez-vous deviner lequel est du vrai beurre, et lequel est en coton ?
Difficile, n'est-ce pas ?
Moi, franchement, je ne vois pas la différence ! 😁

Le tout rend super bien, mais je trouve qu'il manque quelque chose encore.
Écrire « beurre » sur l'emballage ? Cela impliquerait de broder proprement, ce qui est impossible pour moi…
Ajouter des moulures sur le beurre, sinon ? Genre appliquer une hermine jaune sur le dessus, ça serait bien, non ? Je vais peut-être faire ça, oui.


En tout cas, avec cet ingrédient en plus, on va pouvoir commencer à cuisiner de délicieuses pâtisseries dignes de ce nom !😋

Le beurre, ce sauveur que le monde attendait !
(La crèche des amateur·ice·s de pâtisserie)
Prochainement, ouverture de mon blog de recettes illustrées en crochet. 
Et du coup, là mon beurre ne va pas avec le reste des ingrédients : pas de petite image…
… ni de texte descriptif.

Ce qui est sûr, c'est que ce ne sont pas les Picos qui vont se plaindre de l'arrivée du beurre, loin de là, haha !

« Tiens, PicoJudu, j'ai un cadeau pour toi ! »
« Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que c'est ? »
« Ohhh, du beuuuuurre !!! »
« Trop cool ! Je reviens !! »
« Et voilà ! »
« Avec ça je vais enfin pouvoir faire un kouign-amann ! »
« Hmmmm !!! »
PicoJudu, roi des kouignoù-amann !

Et petite mise à jour de décembre : j'ai ajouté un motif sculpté dans le beurre, car je le trouvais un peu trop simple, trop… nu ? Bref, je trouvais qu'il lui manquait quelque chose.
J'ai donc crocheté une hermine (sur un modèle imaginé par ma Maman ♡) dans un fil plus fin, pour la coudre sur le dessus. Et voilà ! Du vrai beurre breton !

Tadaaaam !
Quel beau beurre ! Quelle belle hermine ! 
La voilà la jaune hermine, vive le beurre et la vache !



Lait, farine, sucre, et maintenant beurre. Que peut-il encore bien manquer ?
(Pour rappel : les œufs ne comptent pas, ma nièce en a déjà.)

http://camdreybricolent.canalblog.com/archives/2017/01/11/34789097.html

Rendez-vous le mois prochain pour connaître le dernier ingrédient ! ^^




Fils utilisés :
 Drops ♡ You 7 de Garnstudio, coloris 09 et 17.
Crochets utilisés : 2 mm pour le beurre, et 2,5 mm pour le beurrier.
Taille finale : 7,5 cm de long, 4,5 cm de large et 3 cm de haut pour le beurre et 8,3 x 6 x 0,7 cm pour le beurrier.

Lien(s) utile(s) :
 Défi dînette : novembre 2017 (avec ma participation ^^) sur le blog de Cam & Drey bricolent…
 Ma première fournée de dînette : un gros mélange de n'importe quoi !
 Ma deuxième fournée de dînette : des pâtisseries
 Ma troisième fournée de dînette : les pizzas !
 Ma quatrième fournée de dînette : les poissons
 Ma cinquième fournée de dînette : le fromage et la salade
 Ma sixième fournée de dînette : le sandwich
 Ma septième fournée de dînette : le cornet et les boules de glace
 Ma huitième fournée de dînette : la briquette de lait
 Ma neuvième fournée de dînette : le paquet de farine
 Ma dixième fournée de dînette : le paquet de sucre
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est un ingrédient, ça ? :p

      Alors, on mange des crêpes à Noël ? Parce qu'entre toi qui parles de bilig, et Judu qui, à la lecture de cet article, me propose en prochain élément de dînette de faire des crêpes au crochet… :D

      Supprimer
    2. J'avais aussi pensé aux crêpes ... Sinon, pour faire des schreubeuleux (c'est de saison), il manque de la cannelle et du zeste de citron !

      Supprimer
  2. Je suis archi-fan de ton beurre, bravo, bravo, bravo!

    RépondreSupprimer
  3. Sympa ce beurre ! Avec tous les autres ingrédients, ça donne quand même vachement envie de se faire un petit gâteau... Mais ! Il manque le chocolat non ? Ou encore les yaourts natures (mmh, un gâteau aux yaourts !) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais carrément ! J'ai envie d'illustrer plein de recettes de gâteaux maintenant, ha ha ! ^^

      Bien vu pour le chocolat ! ;) Ah oui, c'est vrai ça, je ne pensais pas du tout aux yaourts comme ingrédients !

      Supprimer